Accueil
Histoire navale
Céramique
Bibliographie
Les Grands Thèmes
  PATRIMOINE
Châteaux, palais,
  Eglises, monuments
Est Ouest Sud-Ouest Nord IdF Sud-Est Centre-OuestCentre-Est
RÉGIONS


 Contact
Page créée en 2011
"Jeanne d'Arc au bûcher", oeuvre d'Albert Pasche

Saint-Denys-de-la-Chapelle est l'une des plus anciennes églises de Paris. Une légende raconte que sainte Geneviève aurait fait élever une chapelle, à l'emplacement actuel de l'église, pour y déposer le cercueil de saint Denis. Un pèlerinage s'ensuivit. Ainsi naquit le bourg de La Chapelle. En 636, le roi Dagobert fait construire l'abbaye de Saint-Denis et y fait transférer les reliques du saint. Délaissée, la chapelle tombe dans l'oubli. Au IXe siècle, les Normands la détruisent.
Une nouvelle église est bâtie en 1204 en gothique primitif (rappelant beaucoup le style roman). D'abord incendiée par les Anglais en 1358, elle subit le joug des guerres de Religion au XVIe siècle, puis celui de l'occupation des armées prussiennes en 1814. Endommagée à chaque fois, elle est toujours restaurée.
Jeanne d'Arc serait venue y prier en septembre 1429 avant de lancer une attaque infructueuse pour délivrer Paris.
Selon les historiens, il est intéressant de noter que l'église Saint-Denys-de-la-Chapelle présente un intérieur très proche de ce qu'il était au Moyen Âge - ceci malgré les restaurations successives.

Vierge à l'Enfant à l'entrée du choeur
Vue générale de la nef
Vue générale de la nef de Saint-Denys-de-la-chapelle

L'intérieur de l'église, très sobre, a gardé son aspect d'origine. c'est bien ainsi qu'apparaissait le sanctuaire aux fidèles du Moyen Âge.
Les piliers sont ronds, ornés de chapiteaux à fleurons ou à feuillages stylisés. Le style d'arcature est celui de l'arc (légèrement) brisé. Le chevet est plat, la

voûte est en bois avec une charpente apparente. Les fenêtres sont de petites taille - ce qui donne peu de lumière à l'édifice - et rappellent l'art roman. Nous sommes en fait devant un édifice d'un style gothique très primitif, celui du début du XIIIe siècle.

La façade de l'église, rue de la Chapelle Plaque commémorative de la venue de Jeanne d'Arc dans l'église
Plaque commémorative de la visite
de Jeanne d'Arc en 1429 sur la façade
L'église Saint-Denys-de-la-Chapelle et la basilique Sainte-Jeanne d'Arc
Saint-Denys-de-la-Chapelle est accolée à la basilique Sainte-Jeanne d'Arc

«««--- La façade de l'église, rue de la Chapelle. Elle a été reconstruite en 1757 dans le style classique. Un petit porche est encadré par quatre colonnes doriques. Un fronton triangulaire surmonte l'ensemble.

L'attaque de Paris de septembre 1429. En 1429, la France occupée est administrée par le duc de Bedford. Paris est aux mains des Bourguignons, alliés des Anglais. Arrivée avec une petite troupe le 6 septembre au nord de Paris, Jeanne d'Arc s'est mise en tête d'enlever la ville et d'y faire entrer le roi de France Charles VII, récemment sacré à Reims. Le 8 septembre, malgré des avis contraires, elle monte à l'assaut, avec ses gens, à la porte Saint-Honoré (actuellement sur le boulevard de l'Opéra). Après avoir franchi le premier fossé, les assaillants sont repoussés. Jeanne d'Arc est blessée à la cuisse, mais cherche à continuer le combat. Dans la ville, l'affolement gagne. Peu après, pris de lassitude, les capitaines français donnent l'ordre de repli vers la Chapelle. Jeanne restait persuadée de réussir l'assaut le lendemain tandis que, dans Paris, le parti des Armagnac relevait la tête. Mais, le lendemain, arriva l'ordre du roi de ramener toutes les troupes et la Pucelle à Saint-Denis...

Vue de la nef
Vue de la nef et des arcades. L'image a été légèrement éclaircie.
L'église Saint-Denys-de-la-chapelle s'inscrit dans l'histoire de la jonction entre le roman et le gothique.
Vue de la nef Le choeur avec sa voûte ogivale
Le chœur avec sa voûte sur croisée
d'ogives quadripartites
chapiteau gothique primitif
chapiteau gothique primitif
Chapiteaux en style gothique primitif dans la nef

«««--- Gros plan sur le massif pilier cruciforme (à droite) dans la première travée. Ce pilier servait de soutènement à un clocher ajouté en 1770 et supprimé en 1930.

Le choeur Cul-de-lampe dans le choeur

«««--- Vue générale du chœur de
Saint-Denys-de-la-Chapelle

L'aspect plus roman que gothique est indéniable.

Ci-dessus, vue en gros plan
d'un cul-de-lampe dans le chœur

Bas-côté sud
Vue du bas-côté sud avec la voûte à charpente apparente.
L'entrée de l'église est cachée par le pilier au centre.
Vierge à l'Enfant (XXe siècle)
Statue «Notre-Dame du Sacré-Cœur» en bois et cuivre
à l'entrée du chœur
Œuvre de Philippe Chambault (XXe siècle)
"Jeanne d'Arc au bûcher", oeuvre d'Albert Pasche
«Jeanne d'Arc au bûcher»
"Jeanne d'Arc au bûcher", oeuvre d'Albert Pasche
Statue de «Jeanne d'Arc au bûcher» à l'entrée de l'église
Cette œuvre d'Albert Pasche (1873-1964) commémore
le passage de la Pucelle dans le sanctuaire en 1429.
Jeanne, prise dans les fumées du bûcher, lève les yeux
au ciel et prononce son dernier mot : «Jehsu!»

On pourra remarquer le mauvais goût (ou l'humour) du curé
de la paroisse qui a laissé placer un extincteur juste derrière...
Statue de saint Joseph
Statue de saint Joseph dans l'entrée

Cette statue colorée, près de l'entrée vient un peu
casser l'extrême sobriété de l'église.
Bas-côté sud
Vue du bas-côté sud.
Avec ses arcs en plein cintre, là aussi, l'aspect roman est indéniable.
Vitrail standard
Type de vitrail à motifs géométriques
visible dans la nef (XIXe siècle?)

Documentation : «Paris d'église en église» (Massin éditeur), ISBN :978-2-7072-0583-4
PATRIMOINE CARTE PATRIMOINE LISTE Retourner en HAUT DE PAGE

 

Menu Paris